Bienvenue sur le site de La Bouchatte !





**


Un rappel à votre mémoire
L'amicale recherche la date de construction du bassin (piscine) qui se trouvait dans le parc du château.
À l'époque où vous avez fréquenté l'établissement, la piscine existait-elle ? Merci de nous préciser l'année de votre passage.
Ces recherches sont pour l'exposition 2022 au Château de La Bouchatte.
Bien amicalement.

**

Marx Dormoy sera lâchement assassiné par la Cagoule, organisation fasciste d’extrême droite, le 26 juillet 1941 à 2 heures à l’hôtel « Le relais de l’empereur » à Montélimar où il était maintenu en liberté surveillée, et ne pourra plus poursuivre l’œuvre sociale qu’il avait entreprise avec, en particulier, la création de l’établissement de La Bouchatte.
Malgré ce crime horrible et malgré la guerre, La Bouchatte va continuer de fonctionner. Le directeur, M. Malochet qui a été fait prisonnier, va s’évader et reprendre la direction de la maison d’enfants avec son épouse.

Le gouvernement du Maréchal Pétain, comme la nouvelle municipalité mise en place à Montluçon, ne manifeste que très peu d’intérêt pour La Bouchatte.
Seul le docteur Grasset, secrétaire d’état à la santé, au cours d’une visite à Montluçon et à Huriel le 2 avril 1943, se rendit avec ses conseillers à La Bouchatte. « Le centre », le journal local de l’époque, écrit que dans cet établissement, « tout respire le confort, la propreté, l’hygiène » sans dire que ce fut une des réalisations auxquelles Marx Dormoy était le plus attaché ».

**



**

Tous les contenus présents sur ce site sont couverts par le droit d'auteur :
soit les auteurs eux-mêmes ou l’association qui en est la titulaire.
 
Droits d’auteurs