Bienvenue sur le site de La Bouchatte !



Nous venons d'apprendre le décès

d'Yvonne Paul

survenu à l'aube de ses 100 ans.


Ses funérailles ont eu lieu le 7 octobre dernier à Montluçon.


Elle adhère à l'amicale des Anciens de La Bouchate le 5 mai 2010. L'année suivante, le 19 juin 2011, elle participe au 80 ans de l'établissement au château et à la soirée festive à la salle des fêtes de Chazemais.

Durant cinq ans, elle aimait assister aux activités organisées par l'Amicale, jusqu'à son placement en maison de retraite de Courtais.


En 1974, Yvonne a occupé le poste de cuisinière à l'école de Audes. Monsieur Confesson, instituteur, vantait ses compétences à son ami Gérard Touraton. 

Ce dernier proposa à Yvonne de venir travailler pour faire des remplacements durant les colonies de vacances au château de La Bouchatte.

Elle commence donc en été 1974 et en septembre de la même année, ne reprend pas son poste de cantinière à Audes, mais aide cuisinière auprès d'Aristide Jourdain, chef cuisinier à La Bouchatte. En fin de carrière, elle avait également en charge l'entretien des dortoirs.


À l'âge de 65 ans, en 1986, elle est admise à la retraite et se retire au cœur de son petit village de Audes.


Les enfants et le personnel de cet établissement garderont de cette petite femme le souvenir d'une personne joyeuse, les yeux pétillants et toujours la première à rigoler des blagues faites à ses collègues et à elle-même.


En Janvier 2012, devant le caméscope de Michel Ravel, elle raconte ses parties de rigolade avec toujours autant d'amusement. En visionnage sur le site de La Bouchatte, l'histoire du dentier de Marie, racontée par Madame Paul. Réservé aux adhérents de l'Amicale



Yvonne « dite Popaul » vouait un profond respect pour le couple Touraton et pour cet établissement où elle a travaillé 12 ans au service des « p'tits Bouchattais ».


Sa présence et son humour manqueront à un grand nombre de personnes.


Tout notre soutien va à ses enfants, petits-enfants, arrières-petits-enfants et arrières-arrières-petits-enfants.


**

2020 a été particulièrement difficile pour tout le monde et pour le secteur associatif.
Notre association n'a pas été épargnée par cette pandémie (Covid-19).

Depuis plusieurs semaines, les membres du bureau travaillent sur la programmation 2021. Nous avons retenu le week-end du 12 et 13 septembre pour souffler les 90 bougies de notre établissement.

Néanmoins, nous envisageons d'imprimer le onzième journal "Nouvelles de La Bouchatte" qui retrace les activités de l'amicale. Nous avons donc besoin de vos textes afin de le compléter avec les photos de l'année.

N'hésitez-pas à nous faire parvenir vos témoignages le plus rapidement possible.



Pour cette occasion, le bureau lance le projet d'élaborer un journal identique à celui des années 1930 avec des articles faisant référence à La Bouchatte, le tout rédigé par les personnes désireuses de s’exprimer sur ce document.
En s’inspirant de la presse de l’époque, nous pourrions classer vos écrits dans différentes rubriques telles que : 

« Faits divers - Chronique locale - Information - Chazemais - Montluçon - État civil - Mode - Vente - Achat - Sport - Nouvelles - Villégiature - Avis de recherche ... »

Et voilà, à vos stylos et vos claviers ! Chacun de vos textes sera signé de votre nom. 


**

C’est avec beaucoup de tristesse que je viens vous annoncer le décès de notre ami Jean-Jacques BODIN survenu hier à l'âge de 75 ans.

Jean-Jacques a adhéré à l'Amicale des Anciens de La Bouchatte le 10 avril 2011.
Pour les 80 ans de l'établissement, le 19 juin 2011, il participe à la toute première rencontre et il sera également au repas, le soir à la salle des fêtes de Chazemais.

Lors de notre première journée champêtre du 17 juin 2012, il se fera remarqué par son dévouement et sa gentillesse.

Puis lors de l'assemblée générale du 2 février de l'année suivante, il accepte de rentrer dans le bureau. Un an plus tard, il siège au poste de trésorier adjoint.
Il avait dans notre association la charge et la responsabilité de la logistique.
Accompagné de sa chère et tendre Martine, il participait aux achats, à la mise en place, au transport... Il était très investi et toujours là dès qu’on avait besoin de lui.

Il était très habile de ses mains, et avait le don du bricolage. Il aimait le travail bien fait. En 2016, il a fabriqué un beau manège pour enfants.

Homme au cœur tendre, qui parfois râlait, mais au final, il remontait les manches et rendait service à tous les gens qui l’entouraient : sa famille, ses amis, et d'autres associations. Et cela, sans rien demander en retour.

« C’était un bénévole avec un grand B ».

A chaque occasion, Il ne manquait jamais de parler et de venter notre Amicale.

Il nous disait avoir garder de très bons souvenirs des 4 années (1952/1956) passées au château de La Bouchatte dès l'âge de 7 ans en tant qu'élève et en colonie de vacances.

Avec le temps, Jean-Jacques est devenu bien plus qu'un ami au sein du bureau et des Bouchattais.

La maladie aura eu raison de tout cela. Son départ va nous laisser un grand vide.

Nous pensons bien fort à Martine, son épouse, son fils et ses petits-enfants.

**
Pour répondre aux nombreux mails et SMS que vous nous avez adressés, les membre du bureau ont décidé en accord avec la famille de déposer sur le caveau familial de notre ami Jean-Jacques une plaque personnalisée.
Les personnes désireuses de participer, peuvent envoyer leur contribution à l'amicale des anciens de la Bouchatte, 19 Route de Moulins 03100 Montluçon.

Merci et bien amicalement.
Michel RAVE

**