Bienvenue sur le site de La Bouchatte !



Marx Dormoy sera lâchement assassiné par la Cagoule, organisation fasciste d’extrême droite, le 26 juillet 1941 à 2 heures à l’hôtel « Le relais de l’empereur » à Montélimar où il était maintenu en liberté surveillée, et ne pourra plus poursuivre l’œuvre sociale qu’il avait entreprise avec, en particulier, la création de l’établissement de La Bouchatte.
Malgré ce crime horrible et malgré la guerre, La Bouchatte va continuer de fonctionner. Le directeur, M. Malochet qui a été fait prisonnier, va s’évader et reprendre la direction de la maison d’enfants avec son épouse.

Le gouvernement du Maréchal Pétain, comme la nouvelle municipalité mise en place à Montluçon, ne manifeste que très peu d’intérêt pour La Bouchatte.
Seul le docteur Grasset, secrétaire d’état à la santé, au cours d’une visite à Montluçon et à Huriel le 2 avril 1943, se rendit avec ses conseillers à La Bouchatte. « Le centre », le journal local de l’époque, écrit que dans cet établissement, « tout respire le confort, la propreté, l’hygiène » sans dire que ce fut une des réalisations auxquelles Marx Dormoy était le plus attaché ».
**



Les membres du bureau proposent de se retrouver 

le jeudi 5 août à partir de 18h 

au Château de La Bouchatte 

pour passer un moment de convivialité.

Possibilité de se restaurer sur place.

Venez nombreux afficher les couleurs de notre amicale.

Amicalement.


**

Laurence, une ancienne colon de La Bouchatte (1970/1972), professeure de Français à Londres en Angleterre, a entrepris en 2010 avec ses élèves de l'University of Westminster (London W1B 2HW), d'étudier les textes et les photographies du site de La Bouchatte.

Ils nous ont fait part de leur travail d'analyse dans des courriers qu'ils nous ont adressés.

Les résultats sont particulièrement intéressants et pertinents. Ils ont su ressentir et comprendre l'importance qu'avait eu cet établissement dans le quotidien des élèves, des colons et de tout le personnel.

Nous souhaitons vous faire partager ce travail accompli par nos voisins d'outre-Manche.
Ci-dessous, vous trouverez les six courriers ainsi que les réponses de Gérard Touraton et de Michel Ravel.


Bonne lecture !


**

**


Les volontés faibles se traduisent par des discours ;
les volontés fortes par des actes.

Gustave Le Bon 1841/1931

Je souhaite vous faire partager ce magnifique tableau d'une scène de vie à La Bouchatte.

Cette toile a été réalisée par une artiste bouchattaise, notre amie Marina Garcia Pergeron.

Les premiers coups de pinceaux sont donnés en 2014. Mais des évènements qui chamboulent sa vie, font qu’elle doit laisser de côté son travail.

Pourtant Marina m’avait fait la promesse de finir cette toile qu’elle me réservait. Elle reprend ses pinceaux en février dernier pour les poser le mois d’après. Le tableau est terminé et c’est avec un immense plaisir partagé qu’elle me le remet le 10 mars 2021.

Marie-Laure et moi lui avons trouvé sa place dans un endroit de notre maison où nous y avons un regard au quotidien.

La peinture est l’une de ses passions. Rigoureuse et minutieuse, elle fignole ses tableaux pour en obtenir le résultat recherché.

Merci Marina et bravo pour cette œuvre !

Michel Ravel
**



**

Tous les contenus présents sur ce site sont couverts par le droit d'auteur :
soit les auteurs eux-mêmes ou l’association qui en est la titulaire.
 
Droits d’auteurs